Forum de la DNP
Bonjour !

Connectez vous avec votre nom d'utilisateur et votre mot de passe pour pouvoir utiliser pleinement ce forum et répondre aux autres utilisateurs !

Vous n'êtes pas encore enregistré ? Pas de problème ! c'est le moment de le faire !

AUTISME ET DNP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: AUTISME ET DNP

Message par Anne le Lun 5 Avr - 21:42

bonsoir Violaine !
par validation, tu entends évaluation ? ce "joli" mot fort à la mode dans toutes les institutions (et pas que là...) ?

Par ailleurs, il est clair que la DNP ne convient pas à tous et qu'il faut prendre garde à ne pas s'éloigner de nos objectifs suivant nos professions (je ne suis pas ortho mais éduc. spéc.) mais je pense que ça vaut toujours le coup d'essayer cette approche avec un enfant. On sait vite s'il accroche, ou pas et si cela vaut le coup de continuer, ou pas.
Tes autres collègues (j'ai vu sur un autre post que tu travailles avec une EJE) en pensent quoi ? ils sont aussi formés à la DNP ?

Anne
Admin

Messages: 33
Date d'inscription: 09/01/2010
Age: 46
Localisation: Amiens

http://www.lajoiedeparler.net

Revenir en haut Aller en bas

AUTISME ET DNP

Message par Violaine le Lun 5 Avr - 20:28

Merci de vos réponses, Sylvie et Anne. Je me sens encouragée à tenter plus avant, je ne suis pas persuadée que le DNP peut convenir à tout le monde, quel que soit le moment. En tout cas, en tant qu'ortho, je suis très vigilante. ma place n'est pas celle d'un autre professionnel ou d'un parent. je pratique depuis près de 20 ans et je me pose encore cette question au cas par cas.Quant à cette gratuité dont Madeliene aimait parler, j'y pense souvent, elle n'exclut pas pour nous ortho, la conscience claire de ce que nous mettons en jeu chez l'enfant et dans la relation à lui, elle n'exclut pas non plus que notre travail se doit d'être validé ....je vois avec inquiétude grandissante à quel point ce pb de la validation vient occuper la thématique des recherches actuelles...

Violaine
Timide
Timide

Messages: 3
Date d'inscription: 28/03/2010
Localisation: ALES

Revenir en haut Aller en bas

sylvie

Message par sylvie chénais le Sam 3 Avr - 14:03

Bonjour Violaine, c'est Sylvie.
Juste te partager mon idée (qui est toujours en mouvance et requestionnée) de l'accompagnement des 2 jeunes autistes (5ans) que je rencontre en libéral et ceux plus grands que je rencontre à l'IME

Concernant les plus jeunes dans le cadre du libéral, j'ai dans un premier temps donné les massages des consonnes et le soleil des voyelles aux parents. Je leur ai proposé de trouver un moment privilégier pour qu'eux les offrent à leur enfant. Y'a aussi la chanson "ou je suis en boule" qui imprégne les voyelles et a un impact fort au niveau "contrastes toniques".
J'ai, en séance, beaucoup imprégné dans le dos au début (car le face à face n'était pas supportable pour eux) les mots qui les intéressaient, qu'ils pouvaient désigner (ou simplement regarder) dans des imagiers, imagiers sonores.
D'ailleurs, lors d'une formation "accompagner un enfant autiste", le formateur nous expliquait qu'il était juste d'avoir un contact par le dos avec les enfants autistes, car c'est la partie qui pour tous a été le réceptacle des premières sensations dans le ventre de nos mères...c'est apaisant!
J'ai l'impression que l'important est de laisser le temps de la mise en confiance (qui peut prendre plusieurs mois), tout le temps nécessaire pour qu'il s'autorise le lien, notamment avec le regard.
A un moment donné, j'ai pu donner les mots en massages ou grands mouvements en face à face les yeux dans les yeux. C'était déjà une grande petite victoire!
Ce même enfant a aujourd'hui très conscience des sons dans les mots, il se corrige après avoir reçu le massage du mot. L'autre ne s'autorise pas à parler mais passe par la désignation de photos et pictos
L'idée, je pense, dans notre accompagnement c'est d'offrir à ces enfants des propositions multiples (selon leurs centres d'intérêt biensûr) pour les inviter à la joie d'exprimer.
D'aucuns disent que leur parole aura peu valeur de communication...il y a tout l'accompagnement thérapeutique nécessaire à côté (à l'aide de la psychomotricité, de la thérapie...)qui tentera de les aider à prendre plus conscience d'eux.
Mais il est nécessaire qu'on leur montre le plaisir à s'exprimer, pour quand ils déposeront des choses importantes (une envie, un sentiment, une sensation...),il faut croire en ce moment-là qui arrivera...en tous cas, moi j'ai foi en ce moment!
Donc, je ne les prive d'aucun moyen d'expression : j'utilise les pictos, je m'exprime avec les gestes du makaton, j'imprègne les sons écrits, la DNP...et je n'ai pas eu peur de réessayer quand une proposition n'a pas marché à un moment, il a pu y être sensible plus tard.

Je crois fortement que les enfants autistes ont besoin de se sentir corporellement acteur de leur parole : la DNP (les massages, les traces, les jetons, les tapotis) permet ça, les gestes Makaton aussi, le doigt-lecteur des petites phrases en pictos aussi, des mots écrits...évidemment on leur montre comment former leurs mains, comment placer leur doigt et surtout on attend rien, on donne tout ça gratuitement...c'est cela pour moi, le véritable accompagnement, "on montre gratuitement" et quand ce sera le moment pour lui, il exprimera (peut-être pas à nous, peut-être à d'autres à un autre moment)
Et on espère qu'ils se saisiront du moyen d'expression le plus apaisant, le moins porteur d'angoisse pour eux

Après un enfant autiste comme tout enfant est unique, les symptômes autistiques de ces deux enfants sont complètement différents ; un des deux enfants a un comportement adhésif, il répète tout ce que je dis (il est totalement en fusion avec l'autre)...mais aujourd'hui, seulement aujourd'hui il est dans la capacité à gérer sans trop d'angoisse le fait que je lui demande "stop"
L'autre est en fusion différemment, sur le mode défensif, il rentre systématiquement dans le dépassement des limites. (aujourd'hui il accepte de me désigner la photo quand il veut quelque chose). Avant ça, c'est moi qui lui ai imprégné, pendant plusieurs mois, en augmentant ma propre parole de la désignation de photos, le fait qu'on peut aussi exprimer de cette manière-là (sans rien lui demander)

Te partager aussi, l'importance que j'ai senti à offrir un cadre contenant. L'organisation de ma salle est claire, avec des petits "postes" bien repérés...je me donne aussi les moyens d'être contenante dans mon attitude, c'est-à-dire claire avec moi-même (je fais un travail personnel sur moi au long court , j'ai des supervisions).

J"ai aussi une approche "thérapeutique" de groupe en co-animation avec des éducateurs et avec des autistes plus âgés où via le rythme, on expérimente l'"altérité", car la conscience de soi (paraît-il) passe par la conscience de l'autre, donc de la différence . Si un enfant commence à sentir des contrastes en lui et voit que l'autre, près de lui, les vit aussi, y'a peut-être la possibilité qu'il se questionne et qu'un "Je" (sa conscience de lui) s'esquisse.

J'ai la sensation que rythme est contenant pour eux, il est comme une loi plus forte que l'injonction verbale dans laquelle ils se perdent souvent... le rythme permet une ouverture, des possibles, un "pas de côté" au quotidien.

Voilà, je t'ai écrit pêle-mêle et avec beaucoup d'humilité (on ne peut être que humble dans notre contact à eux) ce que je ressens d'important à leur offrir. j'espère que cela t'aidera.
à très bientôt
sylvie

sylvie chénais
Nouvelle (nouveau)
Nouvelle (nouveau)

Messages: 2
Date d'inscription: 14/02/2010
Age: 36
Localisation: Drôme Provençale (près de Montélimar)

Revenir en haut Aller en bas

Re: AUTISME ET DNP

Message par Anne le Sam 3 Avr - 10:07

Bonjour violaine,
je n'ai pas de réponse franche à t'apporter si ce n'est que les enfants souffrants de TED (troubles envahissants du développement) avec lesquels j'ai travaillé ont toujours montré beaucoup de plaisir à pratiquer la DNP.
le petit garçon avec lequel tu travailles accepte t-il le contact corporel ? as-tu déjà essayé les "massages" des consonnes sur ses bras ?
je crois que la DNP n'est jamais "enfermante" mais au contraire, peut ouvrir vers d'autres horizons.
j'ai envie de te répondre : "Il faut essayer" ! mais d'autres que moi pourront certainement mieux te répondre. j'espère qu'ils se manifesteront vite !

Anne
Admin

Messages: 33
Date d'inscription: 09/01/2010
Age: 46
Localisation: Amiens

http://www.lajoiedeparler.net

Revenir en haut Aller en bas

AUTISME ET DNP

Message par Violaine le Ven 2 Avr - 11:44

J'ai un tout petit autiste de presque 5 ans. Je démarre avec les pictos et les signes et j'hésite à utiliser les traces d'articulations....J'ai peur de le mettre dans des routines sans issues. Quelqu'un a-t-il une expérience? Il réagit avec plaisir quand j'utilise les rubans de couleurs, vocalise, mais c'est tout ce que j'ai tenté pour le moment.

Violaine
Timide
Timide

Messages: 3
Date d'inscription: 28/03/2010
Localisation: ALES

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum